GOMARGU & CAUSETTE MAGAZINE AGENCE ARTISTIQUE ILLUSTRATION MONICA VELOURS ILLUSTRATEUR

Gomargu & Causette Magazine

Gomargu & Causette Magazine : une histoire d’amour qui commence bien.

Pour son numéro #109, le magazine Causette a offert une carte blanche à notre illustratrice Gomargu. Une illustration en humour et en couleur sur le thème de la journée sans téléphone. Avec sa touche de sarcasme désormais célèbre sur les réseaux, Gomargu signe pour Causette une illustration originale aussi hilarante que piquante sur notre relation aux technologies et réseaux sociaux.

Gomargu & Causette Magazine, c’est parti !

GOMARGU & CAUSETTE MAGAZINE AGENCE ARTISTIQUE ILLUSTRATION MONICA VELOURS

Et juste pour le plaisir, on se fait l’édito du mag :

Franchement, je suis nostalgique d’une époque où, dans un grand élan de solidarité, on envoyait du riz en Somalie et tout le monde trouvait ça NORMAL. D’une époque où Stevie Wonder, Lionel Richie, Tina Turner et Cindy Lauper * chantaient, avec des lunettes de soleil sur le nez, des vibratos dans la voix et un casque à moitié posé sur les oreilles, We Are the World en chœur et à pleins poumons pour lutter contre la famine en Éthiopie. Est-ce que quelqu’un trouvait ça cucul ? Non ? Bon, alors ! Je suis nostalgique d’une époque où Jean-Marie Le Pen était le diable incarné. Et où il y avait un assez gros consensus là-dessus. Où « islam » n’était pas un gros mot qui foutait le feu lors des dîners en ville. Où on faisait des manifs pour lutter contre le racisme et que ça ne choquait personne. Bref, d’une époque où on pouvait vivre sa vie de Bisounours en toute décontraction. Défendre la veuve et l’orphelin sans qu’on vous rie au nez en vous expliquant que, décidément, vous êtes vraiment beaucoup trop naïf·ve et que vous vivez sur une autre planète, espèce de neuneu. Où on pouvait appeler à la paix dans le monde en se grattant le gros bide, sans personne pour nous casser les papattes. D’un monde douillet où on pouvait dormir dans les nuages et faire du toboggan sur des arcs-en-ciel sans qu’Éric Zemmour, Alain Finkielkraut ou Pascal Praud ne viennent nous péter le délire en parlant trop fort.

Alors, avec le poteau Grosbisou, le cousin Grosfarceur et sa belle-sœur Ti’coquine, bien qu’on ait pris un petit coup de pelle en trente ans, je vous l’accorde, on a décidé de se faire un gros road trip pour aller balancer un torrent de paillettes sur ce monde malade, pourri par la haine de l’autre. On a préparé un petit paquet de MDMA pour Trump. Un space cake bien dosé pour Bolsonaro. Et des Smarties magiques pour toute l’équipe de Valeurs actuelles. Histoire de remettre le monde à l’endroit. Ah ouais, et on embarque Greta avec nous. Histoire de ne mettre personne d’accord. Et… bisou, bien sûr.

* Bon OK, y avait aussi Michael Jackson, pfff…

Ces illustrations ne sont pas libres de droits – Agence artistique d’illustration Monica Velours