CLOSE
Back To Top

Portrait d’illustratrice : ÈVE GENTILHOMME

• Bonjour Ève, peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Je m’appelle Ève, je suis directrice artistique et illustratrice freelance, je vis à Paris depuis 6 ans. Je suis passionnée d’illustrations, de vêtements vintages, de motifs, d’images, de couleurs et surtout je possède la plus belle collection de dinosaure en plastique au monde. Malgré mes 8 ans notoire, en vrai j’en ai 29, mais pour palier à ça je gribouille des trucs depuis 1989, avec des feutres au début et puis maintenant avec ma tablette graphique. La plupart du temps je dessine des femmes et c’est souvent l’été (parce que les deux sont les meilleures), je dessine aussi pour les enfants même si on en est tous un au fond.

• Dis-nous tout : pourquoi avoir choisi le métier d’illustratrice ?

J’aime bien dire qu’en fait, j’ai pas eu le choix. Dans le sens ou ça m’a rattrapé tout le temps, et donc que je l’ai choisi un peu inconsciemment. Il faut que je sois dans l’action, dans la création, c’est vraiment mon moteur et j’ai trouvé un vrai épanouissement dans l’illustration. Toute petite j’écrivais des histoires que j’illustrais et que je reliais ensuite avec des scoubidou, alors quand j’ai appris que ça pouvait être un métier : c’était la révélation. J’ai commencé par être graphiste, et maquettiste dans l’édition tout en continuant à dessiner à côté, et puis il y’a plusieurs mois après un trop plein de frustration j’ai quitté mon CDI. J’ai rattrapé le temps et  me suis lancé à mon compte, en tant qu’illustratrice et graphiste. C’est jusqu’ici le meilleur choix de ma vie.

• Qu’est-ce qui, dans la vie de tous les jours, t’inspires ?

Au quotidien ce sont les gens, les paysages et les matières qui m’inspires, je dois avoir une collections de photos et de notes impressionnante dans mon téléphone, de situations, de motifs, d’associations graphiques croisées au hasard d’une rue, d’une discussion, d’une expo, ou même une idée qui m’est venu d’un coup. Je suis plutôt sensitive et intuitive dans la vie alors je fonctionne comme ça aussi dans mon travail, je vois un truc, j’ai une idée, j’assemble, j’associe, je fais une sorte de petit patchwork de tout, et ça évolue quand je le dessine. Que ce soit pour une illustration perso ou une commande.

• D’ailleurs, quels sont tes comptes instagram preférés ?

• Et toi, où pouvons-nous te retrouver ? 

Sur mon site, mon instagram et mon behance.

 

EnregistrerEnregistrer

Post a Comment